Accueil

Les clés pour entreprendre

Une création d'entreprise ne doit pas se faire à la légère. Il est important de se poser les bonnes questions et de s'adresser aux bons interlocuteurs au bon moment.

 

Depuis 2011, le nombre de création d'entreprise sur le territoire de Petite-Île est en baisse.

En 2014, il y a eu 57 créations d'entreprises individuelles, dont  69,2% dans le secteur du commerce, des transports et des services divers (INSEE 2014).

Bien préparer son projet est important pour sa réussite.

Si vous souhaitez créer, reprendre ou comprendre comment fonctionne une entreprise, voici quelques pistes, qui vous permettrons de planifier votre projet de vie.

Les clés pour entreprendre

 

1) CREER UN RESEAU POUR :

- Etude et montage du projet

- Financement

- Vie de l'entreprise

Un suivi après création,

Gestion au quotidien

- Lancement

Immatriculation de l'entreprise.

 

2) AVOIR LES COMPETENCES NECESSAIRES

- Maîtriser un savoir-faire ou un métier

Offrir un produit original ou innovant.

- Savoir acheter

Connaître les produits

Rechercher les fournisseurs,

Négocier les conditions d'achat.

- Savoir vendre

Prospecter et fidéliser sa clientèle,

 Promouvoir l'image de l'entreprise.

- Savoir gérer

Calculer les prix et marges,

Suivre la trésorerie,

Estimer et renouveler les stocks,

Gérer au quotidien,

Comprendre la comptabilité;

- Savoir animer

Motiver son personnel,

Construire et entretenir des réseaux de professionnels.

 

3) CONNAITRE SON MARCHé

- L'analyse de marché permet de répondre à :

Quel sont mes clients potentiels? mes concurrents?

Comment distribuer, où, quand, à quel prix?

Quelles les évolutions de la demande?

- Pour vous aider :

Utiliser les sources d'informations disponibles (CCIR, CMA, INSEE, sites INTERNET...),

- Pour résister face à la concurrence il faut :

S'adapter aux nouveaux besoins des clients,

Rester compétitif.

 

4) FINANCER SON PROJET

Créer ou reprendre à un coût . Il est important de connaître sa valeur au plus juste.

Il est nécessaire de définir :

- Les besoins à financer :

Investissements : immobilier, fonds de commerce,

Matériel et outillage, agencement, mobilier,

Véhicule, frais d'installation...

Stocks : marchandises, matières premières, emballages...

Trésorerie, liquidité de l'entreprise.

- les sources de financement :

 Apports personnels du créateur?

Tiers (famille, amis),

 Emprunts bancaires,

Aides et subventions.

 

La crédibilité d'un projet dépend de la qualité du montage financier. Il existe un certain nombre de dispositifs publics d'aide à la création d'entreprise. Ces dispositifs sont mis en place à l'initiative de l'Etat et des collectivités locales.

les documents PDF des aides et prêts sont à téléchargés ci-dessous

 

5) LES CONDITIONS D'ACCES A LA PROFESSION

- Conditions requises pour exercer :

Pour exercer une activité commerciale, il faut avoir la capacité juridique (en étant majeur ou mineur émancipé) et ne faire l'objet d'aucune incompatibilité ou interdiction. L'exercice d'une activité commerciale est interdit à toute personne contre laquelle a été prononcée la faillite personnelle ou l'interdiction de gérer,

 Autorisations et déclarations préalables, permis spéciaux,

Réglementations professionnelles particulières (diplôme, licence, garantie financière...),

Pour toutes les activités, le passage par les Centres de Formalités des Entreprises (CFE) est obligatoire aux fins d'immatriculation aux registres professionnels, de création d'activités..., d'affiliation aux caisses sociales et de déclarations d'existence auprès des différentes administrations (services fiscaux, INSEE...)

- Les CFE compétents sont

- La Chambre de Commerce et d'Industrie pour les commerçants et les sociétés commerciales

lien www.reunion.cci.fr

- Maison de l'entreprise Sud, 

lien www.entreprise-reunion.re

- La Chambre des Métiers et de l'Artisanat pour les artisans

lien www.cm-reunion.fr

Du greffe du tribunal de commerce pour les agents commerciaux et les sociétés d'exercice libéral.

IMPORTANT *

Depuis le 19 décembre 2014, les nouveaux auto-entrepreneurs exerçant une activité commerciale ou artisanale ne sont plus dispensés de s'immatriculer au registre du commerce et des sociétés (RCS), au registre des métiers et de l'artisanat  (RM) ou au registres des entreprises de la batellerie (REB) dons le professionnel dépend selon son activité.

6) LE CADRE JURIDIQUE ET FISCAL

L'entrepreneur doit choisir un statut juridique pour son entreprise, entreprise individuelle ou société, qui sera déterminant pour les formalités de déclaration, pour son statut juridique personnel, ainsi qu'en matière fiscal, administrative ou sociale. Créer une société consiste à donner naissance à une nouvelle personne juridique, que l'on nomme "personne morale"

7) PROTECTION SOCIALE

Pour l'entrepreneur, l'affiliation au Régime Social des Indépendants (RSI) est obligatoire, même en cas d'exercice d'une activité salariée par ailleurs.

 

8) RESPECTER LES OBLIGATIONS ADMINISTRATIVES ET COMPTABLES

Tenir une comptabilité régulière et sincère,

Emettre des factures conforme à la réglementation. Le cas échéant tenir des registres particuliers (bijouterie, marchands de biens, d'armes...),

Conserver et archiver la correspondance commerciale et les pièces comptables pendant 10 ans,

Assurer les risques liès à l'activité et prévoir les dispositifs de sécurité adaptés.

Des professionnels peuvent vous assister dans l'exécution de ces services au sein de votre structure, afin que vous puissiez pleinement vous consacrer à votre métier d'entrepreneur.

Pour plus d'information vous pouvez contacter les agents du service economie aux coordonnées suivantes

192, rue Mahé de Labourdonnais

97429 Petite-Ile

Tél. 02 62 56 79 72

 

 

 

 

 

 

 

 * source service public

 

 

     

 

 

 

 

 

02/06/2016 14:36